POSTES : Emery Okundji déterminé à mettre fin à la maffia

Au cours d’un entretien avec  les chefs d’agences de perception de la SCPT des 24 communes de  Kinshasa, le Ministre des PTNTIC a fait part à ces derniers, des doléances  qu’il a personnellement reçues de la diaspora congolaise habituée de faire des envois postaux vers le pays. A l’en croire, les appels reçus font état, des exigences douanières  auxquelles sont soumises, les clients désireux   de retirer leurs colis dans les agences  à Kinshasa.

En sa qualité de No 1 du secteur, Emery Okundji s’est Indigné de cette situation qui discrédite l’image de la SCPT.  Il a ainsi voulu en savoir plus auprès des concernés dans la mesure  où l’argent perçu, bien que frauduleux, ne rentre  pas dans les caisses de l’Etat.  Situation  de nature à décourager  les nombreux clients de la SCPT  de la diaspora,  la douane instaurée à ce sujet selon certain chef d’agences présents à la réunion est une affaire d’un réseau maffieux.

 

En réaction, le Ministre Emery Okundji, tout en prodiguant  des conseils pour le renouveau dans son secteur en 2018 afin de relever les défis et rappelant au passage, les textes juridiques auxquels la RDC est partie prenante, a promis à ses invités de s’impliquer pour mettre fin à ce désastre et redorer ainsi, l’image ternie de la poste congolais.

 

Patrick LOKONI