La Monusco opte désormais pour la « protection par la projection »

La MONUSCO vient de changer sa stratégie de lutte contre les groupes armés en optant pour la  » Protecion par la Projection ». Cette nouvelle approche, qui a été présentée à la presse ce lundi 23/10 à Goma par porte-parole militaires de la mission onusienne, le Major Adil Hesse, n’est autre qu’une nouvelle façon de remplir la principale mission des casques bleus, qui est la protection des civils. En résumé, la « protection par la projection » est fondée sur la flexibilité et la mobilité des troupes.

« Dans ce système de sécurité , Deux bases opérationnelles ont été projetées: l’une à Pinga dans le territoire de Masisi et l’autre à Kipese dans le Lubero afin d’assurer un environnement sain et sécurisé dans ces deux zones par les patrouilles intensifiées avec une forte interaction de la population locale » a expliqué le major Hess.

Au chapitre des redditions dans la province du Nord-Kivu, les chiffres livrés sont : 1 élément FDLR FOCA, 1 Maï-Maï Charles et 3 Maï-Maï KIFUAFUA se sont rendus aux casques bleus entre les 19 et 21 octobre 2017. Côté armement, on compte 3 fusils d’assaut de type AK-47, 3 chargeurs et 28 cartouches de 7, 62mm.

Les rendus ont tous été transférés au programme DDRRR.

 

Guylain BALUME