À l’occasion de son enrôlement, Joseph Olenghankoy prêche la paix à la Tshangu.

S’adressant à la foule qui l’a accompagné lors de son enrôlement le mercredi 06/09 à Masina, Olenghankoy à improvisé un speech sur la nécessité de la Paix, tout en transmettant son optimisme concernant l’approche des élection.

Pour son inscription sur la liste des électeurs congolais , le leader du RASSOP/ Kasa-Vubu a en effet jeté son dévolu sur l’Est de Kinshasa, plus précisément sur le district de la Tshangu; une banlieue tellement surpeuplée de la capitale qu’elle porte le surnom de la  » Chine Populaire’.

C’est plus précisément dans la commune de Masina que l’homme qui dirige le CNSA, Joseph Olenghankoy, a choisi d’aller prendre sa carte d’électeur.

Comme on l’a constaté pour bon nombre d’acteurs politiques depuis le début du processus, le Président du FONUS s’est fait accompagner d’une foule à cette occasion.

Aussitôt arrive, aussitôt servi, ce tribun n’a pas voulu manquer l’occasion de remercier et d’exhorter ceux qui lui ont tenu compagnie par une sorte de meeting manifestement spontanée.

D’entrée de jeu, le parrain du Gouvernement Tshibala a d’abord affiché son optimisme et son assurance sur l’effectivité de l’approche  des élections:

 » Ne vous fiez pas  à ceux qui véhiculent les fausses rumeurs, car il y aura bel et bien des élections  à en RDC, a-t-il cconfirmé, sans pour autant donner de date.

Par  à la suite, l’orateur du jour s’étendu sur la nécessité de préserver la paix en RDC en général et à Kinshasa en particulier:
« Je vous rappelle que la culture de la Paix, c’est ici à la Tshangu qu’elle a ses racines, car la rivière de la Paix traverse votre district, » a-t-il révélé.

Dans la foulée, Olenghankoy confiera à son auditoire :  » C’est parce qu’il y a la Paix ici que j’ai choisi de me faire enrôler chez vous à Masina !’

Pour le Président du CNSA, » rien n’est plus important que la Paix pour une Nation:’
Il a ainsi insisté : « Congolaises et congolais en âge de voter, venez tous vous enrôler pour avoir le droit de choisir vous même vos dirigeants, et surtout ne laissez personne venir encore semer des troubles et faire couler le sang dans notre pays, » a-t-il recommandé à la population congolaise à travers celle de la Tshangu.

Aline ENGBE
15 vues