Après la clarification de Faure GNASINGBE, les Congolais attendent celle de Joseph Kabila

Le Président Togolais vient d’annoncer qu’il va se retirer à la fin de son mandat en 2020. Ce mercredi 18 octobre, Faure GNASINGBE s’est adressé à ses compatriotes dans un discours où il a présenté des regrets et ses condoléances suite aux victimes des manifestations qui ont secoué son pays des derniers jours. Affirmant que  » les aspirations du peuple Togolais doivent être au dessus de tout intérêt partisan,  » il a également annoncé son souhait de voir son pays retrouver sa Constitution originelle, laquelle limitait à deux le nombre des mandats présidentiels.

 » Plus jamais ça sur la terre de nos aïeux, » a déclaré le Président Togolais à propos des victimes des manifestations.
 » Il n’est pas toujours aisé de donner un avis sur un sujet dont les retombées peuvent vous faire pleurer toute votre vie ou vous réjouir toute votre vie  » a soupiré Faure GNASINGBE avant de faire ses annonces.

 » Je souhaite qu’à la fin de mon mandat des élections non contestables soient organisées afin d’éviter de faire tomber le sol de nos aïeux dans la désolation » a encore dit Faure GNASINGBE.

Pour mémoire, Faure GNASINGBE a des similitudes avec Joseph Kabila: Comme ce dernier, il est le fils de l’ancien Président Togolais GNASINGBE EYADEMA, à qui il va succéder à sa mort en 2005.

Comme Joseph Kabila, Faure GNASINGBE est relativement jeune, il a juste 5 ans de plus que ce dernier, car il est né en 1966.

Comme ce derniers enfin, il fait face à des appels pressant de se retirer à la fin de son mandat.

Ayant fait des études d’économie à Paris et à Washington, l’actuel président Togolais a été élu trois fois à la tête de son pays( 2005, 2010 et 2015).

Avec son annonce de retrait, les yeux des Congolais sont plus que jamais tournés vers Joseph Kabila, attendant une clarification de sa part sur son futur, laquelle évitera certainement au pays des tensions inutiles.

La Rédaction