Conférence des gouverneurs: le Gouvernement Central invité à libérer les arriérés des Provinces

Du 18 au 19 decembre 2017,  la ville de Goma a abrité la Conférence des Gouverneurs de la RDC, laquelle s’est, sous la Présidence du Chef de l’État, penchée sur la situation que traverse ces entités décentralisées.

Au menu, il y a eu d’abord l’État des lieux économique et sécuritaires.

A ce sujet, la Conférence a jugé la situation sécuritaire globalement stable, hormis des  » poches d’insécurité  » situées notamment dans le Nord Kivu, le Tanganyika, l’Ituri, les Ueles et le Haut Lomani.

Au niveau de l’analyse de la situation économique, la Conférence a passé au peigne fin les potentialités de chacune des 26 provinces.

D’une manière générale, les responsables des provinces ses sont déclarés non satisfaits du niveau des mobilisations des recettes et des rétrocessions.

Sur ceux points, les gouverneurs ont demandé au Gouvernement Central d’éponger ses énormes arriérés,  dont l’irrégularité et la modicité affectent négativement le fonctionnement des provinces.

À noter aussi que la CENI a fourni un rapport succinct sur l’évolution du processus électoral.

Par ailleurs, les animateurs des provinces ont été encouragés à agir dans le sens de la Consolidation de la démocratie.

En se séparant, les participants ont promis de se retrouver à Mbandaka au premier trimestre 2018 pour une nouvelle Conférence des Gouverneurs.

Chose étrange, la situation humanitaire du pays, laquelle préoccupe le monde entier avec plus de 4, 5 millions de déplacés internes ( le record continental)  et un demi million d’enfants dont la vie est menacés par une malnutrition sévère, n’a pas été abordée par ses assises.

Aline ENGBE