Devant Nikky Halley, l’opposition parle enfin le même langage

La chose est suffisamment rare pour être soulignée : l’opposition congolaise a remis à la diplomate américaine un document unique, signé par toutes les trois tendances présentes qu’étaient le RASSOP, l’UNC et le MLC. Cependant, avant d’apprécier ce signe de maturité politique, les observateurs sont curieux de connaître le contenu dudit document. En effet, la question qui se pose reste la suivante : la position commune des opposants est elle en accord avec l’impératif de l’organisation des élections apaisées et de la paix que souhaitent ardemment les Congolais ?

« Pourvu que ça reflète l’intérêt général et que ça dure », commentait le politologue MALIK HASHIM en apprenant que l’oposition a fait chorus devant Nikky Halley.

 » En effet, à la CENCO, on a d’abord vu ces mêmes opposants d’abord se tirailler sur des quotas, puis se quereller pour des postes et enfin d’entre déchirer autour de la direction du CNSA après la mort de leur leader Tshisekedi », a fait observer ce scientifique.

Les sceptiques ont-ils raison ou tort ?

Seul l’avenir nous donnera la mesure de cette apparente cohésion des Forces opposées au pouvoir en place.

 

Abraham MUSITSHI