Félix Tshisekedi, a fui la marche le dimanche à Notre Dame !

C’est une population terriblement déçue qui a vu le Président du RASSOP/Limeté ordonner à sa garde de disperser les congolais qui le suppliaient de rester marcher avec eux; même dans l’enceinte de la cathédrale Notre Dame du Congo.

Pire, le leader du Rassop a été le premier à quitter les lieux à bord de sa jeep avant le peuple, avant les prêtres, avant la moindre bombe lacrymogène.

Félix ainsi abandonné la population qu’il prêtant défendre qui était alors entourée par l’armé et la police, sans se soucier du sort de ceux qu’il avait appelé à manifester, visiblement préoccupé par sa seule sécurité.

 » Cet homme n’est pas un leader ! » s’ est écrié Nathalie, membre du RASSOP .

« C’est triste que le courageux Tshisekedi nous ait laissé un peureux! Tu nous a encore déçu ! », lui criaient la foule en colère.

Après la fuite de Félix, un groupe de chrétiens de Notre Dame, qui était déterminé à manifester, a exprimé son indignation :  » le curé a peur, le soit disant leader de l’opposition vient de fuir. Désormais, nous allons donc nous prendre en charge. « 

Certains témoins de cet incident sont parvenus jusqu’à la paroisse Saint Joseph de Matonge où les chrétiens étaient encadrés par les prêtres et manifestaient en chantant des cantiques dans la concession.

S’étant approché de l’honorable Martin Fayulu qui participait à la marche, ils ont montré les images de la fuite de Félix Tshisekedi.

L’ air navré, leader de l’ ÉCIDE a secoué la tête.

En vérité, il y a lieu de se poser des questions quand on se souvient qu’il y a d’abord eu ce voyage de Félix Tshisekedi la veille d’une manifestation à laquelle il a appelé les congolais, puis son étrange lenteur de réveil jusqu’à ce que la police vienne  » encercler  » sa résidence au matin d’une autre manifestation.

 

Aline ENGBE

739 vues