« Il est temps de remplacer TSHIBALA  » (KYAVIRO)

Dans une interview,  l’ancien député Jean-Louis Ernest KYAVIRO a confié à tshukudunews.com que la RDC ne saurait, à un moment aussi crucial de son histoire, garder un premier ministre qui accumule les mauvais exemples, les violations des textes et les scandales. « Pendant que nos frères sont massacrés à BENI et en ITURI, la primature ne peut pas être un lieu de bla-bla».

Tshukudunews.com : Pourquoi sollicitez-vous le remplacement du premier ministre?

 

KYAVIRO : Il est inadmissible que mon pays garde un premier ministre qui viole les textes et aligne les scandales. Tenez : sa première gaffe a été de s’imposer comme modérateur de la tripartite CENI-CNSA- Gouvernement en violation de l’Accord. Deuxièmement, il  sabote notre monnaie et se moque du peuple en jetant de l’argent aux gens sur son passage. Pire : il viole l’article 97 de la Constitution en signant des correspondances comme secrétaire général adjoint de l’UDPS alors que les deux qualités sont incompatibles. Acculé, il va tenter s’esquiver les normes en nommant un Président délégué, désignation sans aucune valeur car un membre du gouvernement ne saurait acquérir la qualité de chef de parti, donc ne saurait la transférer. En plus, le parti en question n’est autre que l’UDPS, qu’il s’évertue à dédoubler  en violation de l’Accord du 31 décembre 2016 qui, au même titre que la loi, interdit le dédoublement des partis politiques. Un premier ministre qui affiche les mauvais exemples ! Et puis paf : le népotisme caractérise son cabinet qui traduit la piètre conception qu’il a de ses fonctionnaires, de bagarres en pleine primature ! Garder un tel cadre à ce poste sera nuisible au pays.

 

Tsukudunews.com : Croyez-vous que le Chef de l’Etat et la famille politique du concerné sont de votre avis ?

 

KYAVIRO : J’ai le devoir de dire ce qui ne va pas. Joseph KABILA est le fils d’un compagnon de LUMUMBA. OLENGHANKOY est un disciple de TSHISEKEDI.  Vont-ils accepter que  le poste jadis occupé par LUMUMBA, MPINGA KASENDA, LUNDA BULULU, TSHISEKEDI…soit dévalorisé ? Autre chose : pendant que nos compatriotes de BENI et de l’ITURI sont massacrés et que nos vaillants FARDC se sacrifient pour ramener la paix, c’est terrible d’avoir un premier ministre insensible et dont l’entourage, totalement inconscient, transforme la primature en ring de boxe ! Ecoutez : Garder un cadre qui ne respecte ni la constitution, ni le fondement du pouvoir de celui qui l’a nommé, ni l’Accord qui l’a fait roi et qui en plus gère la primature comme une boutique familiale sera une faute historique. C’est mon opinion.

 

La Rédaction