RDC: Pour l’acquittement des opposants, l’ACAJ félicite la Cour d’Appel de Goma et demande à toute la justice congolaise de lui emboîter le pas !

Maître Georges Kapiamba, Coordinateur de l’ACAJ, a félicité la Cour d’Appel de Goma qui a acquitté les 10 opposants ce vendredi 08 septembre 2017. À cette occasion l’ACAJ encourage les autres magistrats congolais à suivre l’ exemple de Goma, tout en exigeant la libération des militants de la LUCHA et ceux de la société civile qui sont toujours en détention à Mbuji Mayi et à Lubumbashi.

Dans une interview accordée a Tshukudunews.com , le Coordinateur du collectif des 33 ONGS luttant pour le respects des droits humains réagissait ainsi à l’acquittement des 10 opposants membres du Rassemblement ce vendredi 08 septembre par la Cour d’Appel de Goma, parmi lesquels se trouvaient madame Séphora Bidwaya de l’UDPS, Dieudonné Kasekwa de l’ECIDE et  l’honorable SAA SITA du MSR;
occasion ,pour ce défenseur des droits humains de demander à l’ensemble des magistrats congolais de suivre l’équité qui a prévalu dans le procès et à exiger la libération des 4 militants de  5 activistes de la Société Civile qui croupissent sont encore détenus à Mbuji Mayi et à Lubumbashi.

 » Nous saluons l’acquittement des 10 opposants, membres du Rassemblement par la Cour D’Appel de Goma et nous félicitons cette instance judiciaire pour l’équité qui a prévalu au cours de ce procès. Nous saisissons par ailleurs cette occasion pour interpeller les autres magistrats qui sont appelés à statuer sur ce genre de questions afin qu’ils prennent la même conscience, à savoir tenir à l’esprit que l’exercice des libertés individuelles, notamment la participation à une marche pacifique ne sauraient en aucun cas constituer une infraction et que tout le mauvais travail qu’ils ont abattu jusqu’à ce jour, notamment en condamnant des hommes politiques ou des membres de la société civile pour l’exercice doit être corrigé. » nous a dit maître Georges Kapiamba avant de poursuivre : ‘ Par ailleurs, nous en profitons pour demander au Gouvernement d’agir pour la libération  des 4 militants de LUCHA dont Nicolas qui sont en détention à Mbuji Mayi et qui sont également poursuivis pour des opinions, ainsi que 5 militants de la Société Civile qui sont en prison à Lubumbashi pour avoir participé à une marche. Parmi les 5, 4 sont déjà condamnés à 8 mois, tandis Maître Timothée Mbuya continue toujours à comparaître. Ils doivent tous être libérés ».

Dans la foulée, le No 1 de l’ACAJ a adressé le message suivant aux opposants libérés ce  à Goma, et  particulièrement à  Séphora Bidwaya:

« Nous félicitons ceux qui viennent d’être libérés pour le courage dont ils ont fait montre. Nous leur demandons  de ne pas se décourager: que ce qu’ils viennent de connaître ne puisse surtout pas les pousser à baisser les bras. Par contre, nous leur rappelons qu’ils sont désormais au service de la Nation et doivent poursuivre leur noble combat, et ceci de manière toujours pacifique comme ils l’ont toujours fait. Nous félicitons particulièrement Madame Séphora Bidwaya qui est une jeune femme engagée en politique. Nous l’encourageons à poursuivre sa lutte pour un état de droit, un état démocratique, et surtout à continuer à servir de référence pour les autres femmes et les jeunes filles qui veulent également s’engager en politique. Celles-ci  doivent en effet savoir  que dans la carrière politique, on peut rencontrer des obstacles, mais que ceux-ci ne doivent jamais les faire reculer: Au contraire, ces obstacles  devront être courageusement affrontés,  afin que les femmes engagées en politique méritent d’occuper les mêmes places que les hommes dans nos institutions » , a conclu maître Kapiamba.

Aline ENBGE.