La Base du RASSOP/Kasa-Vubu lance un avertissement à Tshibala

Dans un communiqué publié le vendredi 20 octobre 2017 sur les incidents ayant émaillé les récents travaux de la tripartite CNSA-CENI-Gouverment, la base du RASSOP a lancé un sévère avertissement  » à ceux qui croient vouloir intimider Joseph Olenghakoy et à ceux qui ne respectent pas les attributions et le rang protocolaire du CNSA ». Allant plus loin, les signataires du Communiqué demandent au Président du Conseil des Sages de retirer des institutions tout membre du RASSOP qui affiche un comportement contraire aux objectifs du Rassemblement ».

Avant d’arriver à ces propositions, la base du RASSOP/Kasa-Vubu a condamné l’attaque de la résidence du Président du Conseil des Sages du RASSOP/ Kasa-Vubu:  » Nous mettons en garde quiconque veut intimider Joseph Olenghakoy Mukundji, l’héritier idéologique d’Étienne Tshisekedi et tenter vainement de le détourner de son combat.  »

À propos de la tripartite CNSA-CENI-Gouverment, les signataires de se communiqué incisifs :  »

 » Nous lançons une mise en garde à tous ceux qui veulent remettre en cause le leadership et l’ordre protocolaire reconnu au CNSA par l’Accord du 31/10/2016, qui reste la seule source de légitimité et la seule voie qui peut mener à une solution pacifique des problèmes actuels de la RDC. »

S’adressant particulièrement aux personnalités qui représentent le RASSOP/ Kasa-Vubu au sein des institutions, la base a invité des dernières au « strict respect du leadership et de la ligne politique de l’organisation. »

Concernant ceux qui se distinguent dans l’indiscipline, la base a été encore plus directe :

Nous demandons au Président du Conseil des Sages du Rassemblement de retirer des institutions tout membre du RASSOP dont le comportement sera contraire à nos objectifs, quel que soit son rang », a martelé le communiqué.

Même si le nom du premier ministre n’est pas cité, ce communiqué constitue manifestement un sévère avertissement en l’endroit de ce dernier.

En lisant ce communiqué, tshukudunews.com confirme son analyse: il y a de la fumée au RASSOP/Kasa-Vubu or, quand il y a de la fumée, c’est qu’il y a le feu dans les parages.

 

Aline ENGBE

0 vues