Le CNSA demande au Gouvernement d’assister les victimes des événements de septembre et décembre 2016

Dans sa plénière de ce mardi 28 novembre 2017, le Conseil National de Suivi de l’Accord et du processus électoral, CNSA en sigle, a décidé de faire appliquer les dispositions de l’Accord de la Saint Sylvestre relative à l’assistance des victimes des événements de septembre et de décembre 2016 . A cet effet, le CNSA  a chargé son Vice-président, le Professeur Adolphe LUMANU BWANA SEFU, de conduire une délégation auprès du Premier ministre en vue de rendre effectif ladite assistance

Comme base juridique de cette démarche, la plénière du CNSA, modérée par son Président, monsieur Joseph OLENGHAKOY, qui  du reste en a signé le communiqué final, a revisité le texte de l’Accord de la Saint Sylvestre.

En l’occurrence ce dernier  stipule en son Chapitre V, point 7 relatif à la décrispation politique ce qui suit:  « Dans le cadre du renforcement de l’unité et de la solidarité nationale, les parties prenantes demandent au Gouvernement de la République d’examiner la possibilité d’octroyer une assistance forfaitaire et égale aux victimes des événements sanglants des 19 et 20 septembre et des 19 et 20 décembre 2016, ainsi qu’aux partis politiques dont les sièges ont été incendiés en ces occasions ».

Espérons que le Gouvernement Tshibala, qui est issu de l’Accord, fera diligence pour mettre en application ces dispositions qui concernent non seulement  la Majorité et l’opposition, mais aussi de nombreuses entreprises privées et de nombreux citoyens congolais.

  • Tshukudunews.com souhaite que cette assistance ne va pas se limiter dans la capitale et que toutes les victimes résidant aux quatre coins du pays seront prises en compte.

Aline ENGBE