« Le  grand message de ce vendredi est que  nous restons débout et  la lutte continue » (Bertin KANUNU/UNAFEC)

« Le Grand message de ce vendredi est que nous restons débout et la lutte va continuer aussi longtemps que la vanité des vanités ne va pas cesser : nous allons lutter jusqu’à la victoire finale qui reviens au peuple. », a déclaré le Vice-Président de l’UNAFEC, parti cher à KYUNGU WA KUMWANZA, au sortir de la messe célébrée le vendre 12 janvier par le Cardinal MONSENGWO.

Pour cet ancien ambassadeur, le résultat essentiel de la célébration eucharistique du vendredi 12 janvier est que la détermination du peuple à lutter pour ses droits s’est renforcée par l’homélie des prélats.

 

« C’est à la fois une journée triste et une journée d’espoir, car les évêques nous ont renforcé dans notre foi », a déclaré Bertin KANUNU.

 

Si l’on en considère la manifestation spontanée de certains fidèles juste après le culte, il y a lieu de croire que ce haut cadre de l’UNAFEC n’était pas loin de vérité.

 

Aline ENGBE