Mort des Casques bleus à Beni: Le RCD/KML exige une enquête indépendante

A travers une déclaration signée par son secrétaire Général, l’ Honorable KIRO TSONG0 Grégoire, le RCD/KML a réagi  contre l’attaque survenue en date du 07 Décembre 2017 aux abords du pont SEMULIKI sur la route MBAU-KAMANGO, laquelle  s’est soldée par la mort de 15 casques bleus Tanzaniens, 5 militaires FARDC et plusieurs dizaines de blessés.

« Le parti politique cher a l’Honorable MBUSA NYAMWISI déplore et condamne cette nième attaque  qui vise aussi bien les FARDC, les éléments de la MONUSCO que la population civile qui, depuis 2014, a vu plus de 1.600 compatriotes massacrés à Beni Ville et Territoire » ;

«  Présente ses condoléances aux Nations Unies à travers la MONUSCO, au gouvernement tanzanien, aux FARDC ainsi qu’à toute la population de Beni, qui paie un lourd tribut suite à l’instabilité de la contrée et à l’incapacité du gouvernement à assurer la sécurité comme le témoignent les nombreux cas d’assassinats et autres exactions qu’elle subit quasi quotidiennement » ;

Soucieux de la situation sécuritaire à Beni , ce parti politique :  « demande au gouvernement Congolais de tout mettre en œuvre pour rétablir la paix et de mener une enquête sérieuse afin d’identifier et de neutraliser tous les hors-la-loi qui écument la contrée ; cette enquête devra permettre de lever le voile notamment sur leurs circuits d’approvisionnement en tenues FARDC ainsi qu’en matériel militaire, étant donné l’importance de la puissance de feu constatée » ;

Enfin, le RCD/KML : « réitère sa demande d’envoi sur place d’une mission d’ enquête internationale, et tant donné que les crimes perpétrés depuis des années à Beni Ville et Territoire relevent de la justice internationale ».

 

Aline ENGBE