« Notre jeunesse est obligée de refaire et de gagner le combat pour sa liberté »(Isaac BAKUTU)

« Au Moment où nous devions regarder vers les défis futur, la jeunesse congolaise se retrouve dans l’obligation de refaire le combat de la liberté de ses droits dans ce pays. C’est dommage qu’en plein 21ème siècle, une société soit encore obligée de refaire des combats dépassés, juste parce qu’il y a des dirigeants irresponsables », a regretté monsieur Isaac BAKUTU responsable de la jeunesse du parti cher à ENDUNDO BONONGE.

Ce jeune cadre s’exprimait ainsi dans l’enceinte de la cathédrale Notre Dame du Congo, au sortir de la célébration eucharistique de ce jeudi 04 janvier, messe où les martyrs du 04 janvier 1959 et ceux du 31 décembre 2017 étaient à l’honneur.

Se prononçant sur le message du Cardinal MOSENGWO, voici sa perception: « De quelle concordance peut-on parler quand on tire sur les gens , quand on leur lance des gaz lacrymogènes, on les traque. Nous devons vivre dans une société de valeurs, de l’excellence et non une société de barbarie. Nous devons être comme des arbres qui donnent des fruits, apporter le bonheur aux autres. Si cet arbre ne produit rien et n’amène que la désolation, alors il est nuisible et doit vite être coupé et jeté au feu ».

 

Aline ENGBE