« Nous tous, à commencer par le Chef de l’Etat et la Cenco, savions qu’en décembre 2017, il n’y aurait pas élection »(Olenghankoy)

Joseph Olenghankoy, président du Rassop/ Kasa-Vubu, a donné le dimanche 17 décembre 2017 une importante communication au siège des Fonus où ses partisans ont répondu présents. Devant une foule compacte, Joseph Olenghankoy a invité le peuple congolais à la patience.

Dans sa communication accée sur le processus électoral, Olenghankoy a tenu  à indiquer que, les élections ne sont plus très loin: « Chers amis, douze mois, ce n’est pas trop. Il vaut mieux les douze mois qu’avoir des troubles dans le pays ». Et nous tous, à commencer par le chef de l’Etat, le patriarche Etienne Tshisekedi, les évêques catholiques, les présidents des deux chambres du Parlement Aubin Minaku et Léon Kengo, savions qu’en décembre 2017, il n’y aurait pas des élections dans ce pays.

Joseph Olenghankoy, a insisté également sur l’unité et la paix, deux facteurs importants, qui vont nous permettre d’aller aux élections en toute quiétude. « Tout ce que nous voulons, c’est de garder l’unité de notre pays. Le vrai sens de l’unité, c’est de ne pas trahir la mémoire d’Etienne Tshisekedi qui, durant tout son combat, n’a jamais prôné la violence.

Jeff SAILE