Olenghakoy et Shadary ont échangé sur le dédoublement des partis politiques

Dans le cadre de sa mission de suivi de l’Accord, le CNSA s’est concerté ce mardi 10/10/2017 avec le ministère de l’intérieur sur la question des mesures de descrispation convenues lors de la signature de l’accord de la Saint Sylvestre. En au menu, le dédoublement des partis politiques qui a été interdit par ledit accord.

À l’occasion, le Vice Premier Ministre Ramazani Shadary était accompagné au siège du CNSA par le Secrétaire Général aux partis politiques.
Parlant du deboublement des partis, le Vice Premier ministre Shadary annoncé qu’en appliquant les recomlendations de l’accord, notamment par la signature de textes différenciant clairement le MLC du MLC/ L.
 Dans la foulée, il fait observer qu’il existe plusieurs cas, dont ceux encore pendants devant les cours et tribunaux dont l’indépendance doit être respectée.
Par contre, il y avait aussi, toujours selon lui des cas dus à des vides dans les textes de base ou à l’absence des preuves juridiques irréfutables au sein des factions se disputant la paternité  même des partis concernés, qui sont sont minés par des problèmes internes, lesquels requièrent encore une fois un arbitrage judiciaire.
Tout en appréciant la profondeur et la clarté de l’exposé de Vice Premier Ministre, l’auditoire a estimé que la matière méritait un approfondissement.
Avec cette rencontre, on sent que la tripartite CNSA–CENI-Gouvernement s’annonce riche et palpitante.
Aline ENBGE
49 vues