Parlement : le projet des lois des finances adopté ce mercredi à l’Assemblée Nationale

C’est dans une salle des Congrès à moitié pleine que le projet de loi budgétaire 2018 a été voté ce mercredi 06/12/2017 à l’Assemblée nationale. Pour preuve, seuls 291 députés sur les 500 que compte la Chambre Basse du Parlement Congolais ont pris part au vote.

En vérité, en plus du petit nombre des élus ayant répondu présents, les observateurs ont noté que seuls 3 députés ont demandé la parole pour interroger le rapport de la Commission ECOFIN qui a procédé au toilettage du texte.

Aujourd’hui, les élus ont donné l’impression d’avoir la tête ailleurs : sur les 291 votants, plus de 70 ont d’ailleurs voté par procuration, ayant juste rempli la fiche des présences avant de quitter définitivement le Palais du peuple.

Pourquoi cette attitude ?

Les couloirs donnent la réponse : la configuration de la loi électorale semble avoir sérieusement refroidi nos députés, dont une large portion n’est plus rassurée de revenir avec les questions du seuil, des cautions de 1000 dollars et celle de l’imprévisible machine à voter de la CENI.

 » Nous ne savons pas ce qui peut empêcher à cette CENI partiale et corruptible de remplir les fichiers de la machine selon le bon vouloir d’un petit groupe. », a soupiré un député de la MP en précisant : on va nous obliger à adhérer au PPRD, mais là aussi il y a pléthore d’ambitions. Pourtant, nous ne sommes plus motivés ».

Abraham MUSITSHI