RDC: Aline ENGBE déterminée à obtenir l’indemnisation des victimes de la guerre de 6 jours

C’est au cours de son point de presse à Kisangani que la directrice générale de Tshukudunews.com, madame Aline ENGBE, a lancé sa bataille pour l’indemnisation des victimes de la sinistre  guerre dite des 6 jours, laquelle a opposé les rwandais et les ougandais du 5 au 10 juin 2000 en pleine ville de Kisangani. Un crime de guerre  qui a vu plus de 6600 obus tomber sur les quartiers résidentiels de la ville, causant des centaines et de centaines de morts civils et des centaines de destructions d’immeubles, sans compter les profondes blessures psychologiques. Agée alors de 12 ans, Aline ENGBE a vu sa maison familiale être détruite par un obus.

« Après 18 ans de fausses promesses, nous les victimes de cette abomination exigeons à présent d’être indemnisées,point barre! », a martelé la journaliste de 30 ans.

Au départ, madame Aline a rappelé la gravité des faits survenus il y a de cela 18 ans : « Cette guerre a causé des centaines et de centaines de morts civils et la destruction de centaines de maisons et autres immeubles, sans compter les terribles blessures psychologiques qui s’en sont suivies » a-t-elle rappelé avant de dénoncer l’absence d’assistance de la part de l’Etat congolais. « On nous a remis des jetons voilà 17 ans et nous vivons de promesses, mais de nombreuses victimes sont mortes sans avoir vu l’ombre du premier dollar de notre indemnisation », s’est indignée l’oratrice.

Evoquant le procès pour agressions, pillage et crimes de guerre qui oppose la RDC à l’Ouganda  au niveau de la Cour Internationale de Justice, CIJ en sigle, la jeune leader exige : « A ce sujet, nous avons appris que la CIJ a enjoint l’Ouganda à indemniser la RDC. Nous demandons au Gouvernement de nous tenir informés de  l’évolution du dossier ».

Et à madame ENGBE de conclure : « Cette histoire nous concerne tous, boyomaises  et boyomais. Aux victimes de ces atrocités, j’exprime  ma sympathie et je propose  que nous puissions unir nos efforts pour nous soutenir mutuellement  afin d’avoir gain de cause »

Aussitôt  après, de nombreuses réactions positives sur cet événement pleuvent au niveau de la rédaction de tshukudunews.com.

Abraham  MUSITSHI