SINDIKA DOKOLO : « Personne ne veut qu’on créée des rebellions en RDC »

« Personne ne veut que le sang coule à Kinshasa, à Lubumbashi et dans d’autres grandes villes de la RDC et personne ne veut qu’on puisse recréer des rebellions dans notre pays. Cependant, si monsieur Kabila ne se rend pas compte du degré de frustration et de l’amertume que ressentent aujourd’hui les congolais, nous risquons d’arriver là où personne n’aurait souhaité qu’on arrive », a dernièrement déclaré SINDIKA DOKOLO. Par ailleurs, on peut lire sur sa page Facebook : « Nous nous battrons et résisterons  jusqu’à la libération de la RDC ».

« Les Congolais débout ne reconnaissent plus KABILA et confirment l’article 64.1 », ajoute-t-il sur sa page Facebook.

De plus en plus, le gendre de DOS SANTOS semble donc engagé dans la lutte contre le pouvoir en place en RDC, lutte qu’il organise autour du Mouvement « Congolais Débout » qui fait suite à la rencontre ayant conduit à la signature du « Manifeste citoyen »  il y a quelques mois en France.

 

Aline ENGBE