Un nouveau candidat déclaré à la présidence de la RDC: Fiyou NDONDOBONI !

 

Ce jeudi 20 septembre, à travers un point de presse, le parti Orange a annoncé d’avoir choisi son leader, monsieur Fiyou NDONDOBONI, comme candidat président de la République. Concernant la situation politique du pays, ce parti a exigé « que la CENI prouve qu’elle est une institution d’appui et non de ruine de la démocratie en publiant immédiatement le calendrier électoral ». Tout en se disant opposé à l’éventualité d’un troisième dialogue,  le parti Orange a condamné  l’invalidation des passeports semi-biométriques par le Gouvernement qui, selon lui, « a déjà vidé les caisses de l’Etat et veut à présent vider les poches des Congolais ».

Pour la direction nationale du  parti Orange, c’est son président, monsieur Fiyou Ndondoboni, architecte de son état, qui est la personne la mieux indiquée pour conduire aux destinées de la République Démocratique du Congo. La direction nationale de cette formation politique a en même temps demandé à ce dernier d’accepter ce choix et de le confirmer solennellement à travers une déclaration.

Se prononçant sur les futures élections, le parti Orange demandé à la CENI de se comporter comme  « organisation d’appui et non de ruine de la démocratie » en publiant routes affaires cessantes le calendrier y afférant

Pour ce qui est de la mesure portant invalidation des passeports semi biométriques congolais, le parti Orange considère « qu’il s’agit tout simplement d’une escroquerie du pouvoir qui, ayant déjà vidé les caisses de l’Etat, cherche à présent à vider les poches des Congolais. »

 

Aline ENGBE

 

 

0 vues