La Société Civile du Bas Uélé rejette le nouveau Bureau de l’Assemblée Provinciale !

C’est une première en RDC: la Société Civile du Haut Uélé ne reconnaît pas le nouveau bureau de l’Assemblée Provinciale de cette province !

Dans une déclaration signée par la Vice Présidente et Présidente intérimaire de la coordination Provinciale Société Civile/ Forces Vives du Bas Uélé, Madame Régine ELONGO MAETELAKA, laquelle vient de parvenir à tshukudunews.com.

Pour justifier ce rejet, les forces vives du Bas Uélé remettent en cause la régularité des élections ayant abouti à la nouvelle direction de l’organe délibérant de leur province.

 » Vu le Règlement Intérieur de l’Assemblée Provinciale du Bas Uélé, spécialement en ses articles 3, 4, 9, 22, 25, 32, 59 et 60;

Considérant l’absence des membres du Bureau et l’absence de quorum;

Considérant ces graves irrégularités qui ont entachés ces élections ;

Considérant la non prise en compte de nos avertissements pourtant lancés avant ce scrutin, la Société Civile Forces Vives, qui est le porte voix du souverain primaire de la Province, tient à informer l’opinion tant Provinciale, nationale qu’internationale qu’elle ne saurait en aucun cas reconnaître les résultats de ces élections combien biaisées des membres du Bureau de l’Assemblée Provinciale du Bas Uélé qui se sont
Déroulées le 29/10/2017″, a précisé madame MAETELAKA.

Pour la société civile du Bas Uélé, les députés provinciaux doivent organiser des élections régulières. Enfin, cette structure appelle toutes les institutions concernées de s’impliquer dans ce sens.

Avec cette situation sans précédent dans les annales Politiques de la RDC, tshukudunews.com estime que l’implication des instances judiciaires compétentes s’avère nécessaire.

 

 

Aline ENGBE

0 vues