Le Nord-Kivu a abrité 40% des violations des droits humains en octobre 2017 (Nations Unies)

« La RDC  a connu 741 violations des droits humains le mois d’octobre dernier. Il y a là une augmentation d’environ 60% par rapport à la période passée. C’est vrai que les violences ont diminué au KASAI où nous avons accès à des zones où nous n’arrivions pas, mais le Nord-Kivu bat le record des violations avec plus de 40% de cas documentées. », a révélé le Directeur du Bureau Conjoint des Nations Unies pour les droits de l’Homme. 

Monsieur….a fait ces déclarations en marge de la présentation périodique de la situation des droits humains à laquelle s’attèle ce bureau chaque mois.

Par ailleurs, la MONUSCO  a fait observer avec regrets que les principaux responsables étaient l’armée, l’ANR et la PNC suivis des forces négatives.

A propos des catégories les plus concernées, les Nations Unies ont cité les membres de l’opposition, les acteurs de la société civile, les militants des mouvements citoyens et même aussi parfois les journalistes.

En conclusion, le Bureau des droits Humains de la MONUSCO  a dit déplorer cette situation  qui est loin de favoriser la tenue des élections paisibles et crédibles en RDC.

 

Aline ENGBE