« Il faudrait que KABILA  déclare  qu’il ne sera pas candidat à sa propre succession » (CENCO)

« Considérant votre charge de garant de la Constitution et du bon fonctionnement des institutions, nous vous exhortons à rassurer l’opinion par une déclaration que vous ne serez pas candidat à votre succession. Nous sommes convaincus que cela contribuerait à apaiser les tensions politiques », a dit la CENCO dans son message de ce lundi 27/11/2017.

Allant plus loin, les évêques précisent : « Aussi, est-il nécessaire que vous-vous impliquiez à fond dans la poursuite et le parachèvement de la mise en œuvre des mesures de décrispation prévues dans l’Accord ».

L’opinion est curieuse de savoir comment va réagir le destinataire de ce message qui n’est pas le premier du genre, et auquel la MP a toujours répondu qu’ « il n’avait aucune importance, vu la promesse du Chef de l’Etat de respecter la Constitution qui réduit le nombre de ses mandats à deux ».

Cependant, ce discours officiel, accompagné par des appels à un référendum lancé par des cadres se réclamant proches du Président de la République, convainc difficilement une partie de l’opinion.

Comment va réagir le Garant la Constitution ?

Mystère !

ABRAHAM MUSITSHI