La CPI doit enquêter d’urgence sur les violences politiques en cours en RDC (Amis de Nelson MANDELA)

« Vu leur ampleur, leur répétition et le danger que court le peuple congolais, il est urgent que la CPI enquête  sur les crimes qui caractérisent les violences politiques depuis 2014 en RDC », a déclaré monsieur Robert ILLUNGA NUMBI, Secrétaire Exécutif de l’organisation de défense des Droits Humains « Les Amis de Nelson MANDELA » ce jeudi 25 janvier au cours d’un point de presse où il a été également annoncé la publication prochaine du Rapport du monitoring réalisé par cette structure sur les violations des droits humains en RDC de janvier 2014 en 21 janvier 2018.

« Le nombre des infractions relevant de la compétence de la Cour Pénale Internationale est tellement élevé que si cette institution n’agit pas, c’est l’humanité entière qui aura commis une faute historique. Tenez : il y a eu des tirs dans des églises en plein culte qui ont provoqué des morts, des gaz lacrymogènes dans la maternité des Sœurs de Delveaux, des tirs  à la mitrailleuse lourde sur des civils désarmés, des massacres de villages entiers…tout ceci ne saurait rester impuni.

Concernant le rapport du monitoring des violations des droits humains réalisé par les  Amis de Nelson MANDELA qui couvre la période allant de janvier 2014 au 21 janvier 2018, monsieur Robert ILUNGA a annoncé que sa publication était imminente.

 

Abraham MUSITSHI